Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 07:28

Touraine-131.jpg

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 07:02

Rhodes-138.jpg    

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 07:03

Mouvement-030.jpg

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 08:05

Morbihan-071.jpg

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 08:31

Lune-rousse-008.jpg

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 07:11

L1020281.JPG

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 07:19

Crete-054.jpg

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 07:44

Bruxelles-139.jpg

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 07:18

Affiche.jpg

Assurément l’une des plus belles sensibilités du cinéma français, le réalisateur Stéphane Brizé, à qui l’on doit les remarquables « Mademoiselle Chambon » et « Je ne suis pas là pour être aimé », était très attendu pour son nouveau film. Il ne déçoit évidemment pas et qui plus est nous bouleverse comme jamais par la justesse de son cinéma, la force incomparable de situations plus vraies que nature, une mise en scène précise, humaine avec de magistraux plans séquences d’où émergent une rare authenticité. Les comédiens sont tous exceptionnels de vérité, au premier rang desquels Hélène Vincent trouve ici son plus beau rôle, une vieille femme provinciale rugueuse, maniaque, ne laissant rien paraître ou si peu, enfermée dans sa petite vie et incapable de s’ouvrir aux autres, même avec son fils. Ce fils joué à la perfection par Vincent Lindon, est rude, paumé, dans une colère refoulée, fatigué d’une vie chaotique. Que ce soit dans la réalisation ou dans le jeu des comédiens, le moindre détail apporte au film une puissance émotionnelle saisissante, un simple geste, un silence, une hésitation, un regard, rien n’est artificiel. Un chauffeur de poids-lourds de 48 ans sort de prison après avoir purgé une peine de 18 mois, pour avoir bêtement accepté de faire passer à la frontière 50 kg de drogue dans son camion. Sans travail, il est obligé de retourner habiter provisoirement chez sa mère avec laquelle il entretient des rapports très difficiles. La force dramaturgique de cette histoire qui évolue crescendo, sa mise en images et son incarnation d’une redoutable exactitude, font de ce film l’un des plus poignants de 2012.

 

 Quelques heures de printemps - Un film de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, Hélène Vincent, Emmanuelle Seigner, Olivier Perrier, … 

 

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Films
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 07:29

Bruges-205.jpg

Repost 0
Published by michelmonsay - dans Photos
commenter cet article

Présentation

  • : Culture, politique et photos
  • Culture, politique et photos
  • : Chroniques culturelles (Films, DVD, disques, livres), interviews politiques et sociétales, portraits de personnalités, photos
  • Contact

Profil

  • Michel Monsay
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien

Recherche

Catégories

Liens