Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 06:59
De la poésie à l’état pur

Depuis une dizaine d’années, elle est devenue une référence de la chanson française par son inventivité et son originalité, en ayant su créer un univers qui lui est très particulier avec des sons, des onomatopées, des percussions corporelles et autres trouvailles surprenantes. A 39 ans elle a déjà obtenu 4 Victoires de la musique, collection qui devrait s’enrichir à la prochaine cérémonie tant ce nouvel album est une pure merveille. Indiscutablement son meilleur, où elle réussit à continuer d’explorer toutes les ressources de sa magnifique voix mais de manière peut-être un peu moins expérimentale et plus mélodique, en étant admirablement accompagnée de percussions et de musique électronique interprété par son compagnon. Conçu et enregistré dans un ancien monastère à Villeneuve Lès-Avignon, reconverti en centre national des écritures du spectacle et en résidence d’artistes, cet album d’une durée plus courte que la moyenne comporte onze morceaux où pas une note n’est superflue et tout y est d’une incroyable précision. La voix de Camille se démultiplie à l’infini, vu que c’est elle qui a enregistré tous les chœurs et vocalises qui se chevauchent et se répondent, c’est d’une beauté à couper le souffle, d’une intelligence structurelle qui laisse pantois. Tellement subjugué par ces jeux polyphoniques mais aussi par la finesse des jeux de mots, que l’on pourrait passer à côté du sens des textes poétiques de cette diplômée de Sciences-Po qui sait faire passer des messages dans ses chansons ludiques. Il s’agit là du disque d’une surdouée arrivée au sommet de son art, que l’on ne se lasse pas d’écouter tant il nous fait du bien, et qui chaque fois nous fait découvrir de nouveaux sons ou de nouvelles voix contribuant à la perfection harmonique et rythmique de cette œuvre indispensable.

                                                                                                                      

 

Camille - Ouï - Because music - 1 CD : 14,99 €.

Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Disques
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 07:27
Dans la peau d’une femme en état de choc

Début 2017, par le hasard de la programmation, sont sortis à un mois d’intervalle deux films du réalisateur chilien Pablo Larrain, un sur le plus grand poète de son pays, Neruda, et le second qui est aussi sa première incursion américaine, sur la femme la plus photographiée du XXème siècle. A contrepied de la mode du biopic, le talentueux cinéaste de 40 ans évoque ces deux personnages à un moment crucial de leur vie, et creuse au plus profond pour sonder leurs contradictions, mais aussi la manière dont ils se sont évertués à contrôler leur image et par là-même à forger leur légende. Dans ce moment terrible que vit Jackie Kennedy les jours qui suivirent l’assassinat du Président américain, l’excellent scénario primé à la Mostra de Venise navigue intelligemment dans le temps pour essayer de saisir qui fut réellement cette femme élégante, cultivée et fascinante. La caméra de Pablo Larrain suit au plus près la moindre émotion sur le visage de son héroïne, qu’elle soit torturée par la douleur lorsqu’elle est seule, ou tout en maîtrise pour ne rien laisser paraître. Natalie Portman est époustouflante de justesse y compris dans les plus petits détails de son interprétation, signalons aussi dans son dernier rôle, John Hurt en prêtre très touchant à l’écoute de cette femme perdue. Après un gros plan sur le visage hagard de Jackie qui marche dans la propriété en bord de mer des Kennedy dans le Massachussetts, un journaliste de Life arrive pour l’interviewer une semaine après l’assassinat de son mari. Communicante avant l’heure, cette femme veut livrer sa propre version des événements pour écrire la légende du président défunt et indirectement contribuer à la sienne. Distante voire cassante la plupart du temps, elle va néanmoins raconter avec émotion au journaliste l’horreur de ce 22 novembre 1963 mais aussi quelques moments phares qui ont précédé ou suivi, tout en lui rappelant qu’il ne pourra pas publier certaines révélations. Ce film bouleversant nous replonge au cœur d’un drame historique que nous connaissons tous mais en nous le faisant revivre différemment. Il dessine surtout avec sensibilité un formidable portrait de cette première dame tout autant démunie que déterminée.

 

Jackie - Un film de Pablo Larrain avec Natalie Portman, Peter Sarsgaard, Greta Gerwig, Billy Crudup, John Hurt, … - France Tv distribution - 1 DVD : 19,99 €.

Repost 0
Published by Michel Monsay - dans DVD
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 07:01
Une famille et une société sans repères

Ce roman passionnant, dérangeant, d’une incroyable audace, dresse en creux le portrait d’une civilisation déglinguée, en perdition, sans avenir, avec une rage et une énergie étonnantes. A 64 ans, Mathieu Belezi a vécut plusieurs vies, beaucoup voyagé, changé de nom, et depuis 20 ans sous ce pseudonyme est devenu un écrivain majeur. Dans sa dernière œuvre, admirablement construite, son écriture d’une liberté folle à la fois puissante et inventive nous entraîne dans une époque violente, individualiste auprès d’une famille au bord de l’implosion dont six de ses membres vont être successivement narrateurs. Le romancier parvient à nous captiver quel que soit le personnage et pas une ligne n’est à jeter dans ce texte dense, précis, tout autant effrayant que réjouissant. La même révolte plus ou moins contenue se retrouve chez les différents protagonistes de cette histoire, qui chacun à sa manière lui trouve un exutoire, que ce soit dans la fuite, le sexe, la violence ou l’alcool. Le premier d’entre eux est un homme de 45 ans qui depuis trois mois a quitté femme et enfants, ne supportant plus sa vie, préférant la liberté d’errer au volant de sa voiture sur les routes de sa région et dormir dans des chambres d’hôtel. Avant de le retrouver, le roman s’ouvre sur le viol et le meurtre d’une jeune fille par un supposé serial killer qui écrit Réveillez-vous sur le corps de ses victimes. C’est aussi ce que pourrait dire Mathieu Belezi aux lecteurs de ce roman électrisant, dont l’intensité de la langue et du propos donnent envie de réagir face à cette société qui court à sa perte, à cette misère affective. Paradoxalement, le plaisir que l’on prend à le lire est proportionnel au chamboulement que provoque cette histoire vénéneuse.

 

 

Le pas suspendu de la révolte - Un roman de Mathieu Belezi - Flammarion - 586 pages - 21 €.

Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Livres
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 06:59
Thriller social renversant

Après un premier long-métrage remarqué et une série, « Les revenants », de très haute qualité, surtout la première saison, Fabrice Gobert revient avec un excellent deuxième film qui baigne une nouvelle fois dans l’étrange mais de manière différente. A 43 ans, ce réalisateur confirme son talent à installer un climat mystérieux qui flirte avec le fantastique, tout en restant dans la réalité ou plutôt une certaine réalité, poussant le spectateur à s’interroger jusqu’au bout sur la véracité de ce qu’il voit. Tout participe à la réussite de cet étonnant thriller paranoïaque, les cadrages, la mise en scène, les décors, les superbes lumières inquiétantes dans lesquelles évoluent les personnages, tous très bien écrits et interprétés. Laurent Lafitte, qui depuis quelques temps prend une nouvelle dimension, est impressionnant de justesse dans les différentes situations auxquelles il est confronté tout au long du film, où il fait preuve d’une étonnante capacité à jouer des émotions contradictoires, les autres comédiens n’étant pas non plus en reste. Au-delà du basculement anxiogène qui laisse circonspect autant le héros que le spectateur et change complètement le cours du film, le cinéaste traite habilement de la violence au travail, du mépris, et de l’incapacité qu’ont certains à se mettre à la place de l’autre. Cela démarre dans une salle de boxe où le poulain d’un homme de pouvoir, dirigeant d’une chaîne de télévision, gagne son combat après avoir été malmené mais ayant su réagir à la suite du regard noir que lui a lancé son patron. Cet homme avenant que l’on pourrait croire sympathique est plutôt glacial avec ses collaborateurs, arrogant, dominateur, se comportant de la même manière odieuse dans sa vie privée. Cette réussite insolente et insupportable se fissure par moments, notamment à cause d’une violente douleur au cœur qui lui revient ponctuellement. Admirablement construit, ce film joue avec l’intelligence et l’imagination du spectateur en l’emmenant dans un fantastique ordinaire à la recherche de la vérité, tout en questionnant subtilement sur notre capacité à changer et à se remettre en cause.

 

 

K.O - Un film de Fabrice Gobert avec Laurent Lafitte, Chiara Mastroianni, Pio Marmaï, Clotilde Hesme, Zita Hanrot, …

Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Films
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 07:10
Le physicien Thibault Damour
Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Photos
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 07:02
Prêts pour la rando
Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Photos
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 07:04
Poste de contrôle
Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Photos
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 07:23
Exploitation minière à l'abandon
Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Photos
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 05:51
Promeneur sur le port de St Vaast
Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Photos
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 06:46
Portrait en bleu
Repost 0
Published by Michel Monsay - dans Photos
commenter cet article

Présentation

  • : Culture, politique et photos
  • Culture, politique et photos
  • : Chroniques culturelles (Films, DVD, disques, livres), interviews politiques et sociétales, portraits de personnalités, photos
  • Contact

Profil

  • Michel Monsay
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien

Recherche

Catégories

Liens