Une satire sociale sombre et jubilatoire

Publié le par michelmonsay

9782330005757

On ne connaît qu’assez peu le romancier américain de 81 ans, E.L. Doctorow, et pourtant nombre de ses écrits, traduits en 30 langues pour certains, ont été adaptés au cinéma comme le superbe Ragtime par Milos Forman. Dans son dernier roman, il s’inspire d’une histoire vraie en rallongeant la durée de vie des protagonistes, afin de pouvoir traverser l’Histoire du XXe siècle américain et en souligner les dysfonctionnements. Par sa belle écriture imagée, l’auteur nous raconte avec émotion, drôlerie et noirceur, la vie de deux frères marginaux liés par un indéfectible amour fraternel, qui aura raison des nombreux obstacles et malheurs qu’ils rencontreront. Devenu aveugle peu avant d’avoir 20 ans, le frère cadet est le narrateur de ce récit qu’il démarre en relatant son adaptation à la cécité. Rapidement, il replonge au cœur de l’enfance des deux frères dans la grande maison bourgeoise familiale. Premiers émois amoureux, camps de vacances, vie insouciante, puis départ à la guerre du grand frère, décès des parents, et au retour de l’ainé qui a été gazé dans les tranchées de 14-18, la vie des deux frères bascule dans une autre dimension. Ce roman à la fois lumineux, burlesque et empreint d’une touche de mélancolie, bien que centré sur les deux frères, voit défiler une galerie de personnages très bien croqués.

 

 Homer & Langley – Un roman de E.L. Doctorow – Actes Sud – 229 pages – 22 €. 

 

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article