Une fragile alchimie

Publié le par michelmonsay

120X160_Le-Quatuor.jpg


Après un documentaire très remarqué, Watermarks, sur les nageuses d’un club sportif juif à Vienne stoppées en pleine gloire par le nazisme, et que Yaron Zilberman a retrouvées 65 ans plus tard, le réalisateur américain signe un 2ème film qui cette fois prend le chemin de la fiction. Il a eu la très bonne idée pour ce faire d’explorer les arcanes d’un quatuor à cordes imaginaire de renommée internationale, en montrant les difficultés pour les 4 instrumentistes à envisager une œuvre sur la même longueur d’ondes en mettant son ego en retrait, tout en trouvant une sonorité et une interprétation parfaites. Parallèlement, le cinéaste creuse le facteur humain et personnel, où au fil des années se sont tissées amitiés, frustrations refoulées, sacrifices, d’autant que le quatuor existe depuis 25 ans et deux des musiciens sont mariés ensemble. Portés par des acteurs virtuoses, notamment l’un des plus grands, Philip Seymour Hoffman qui montre une nouvelle fois qu’il sait tout jouer, mais aussi Christopher Walken dont c’est l’un des tous meilleurs rôles, le film, tout en étant un merveilleux hymne d’amour à la musique, nous passionne par une intrigue émotionnelle très bien sentie et amenée. Cela commence par l’entrée en scène des 4 musiciens sous les applaudissements du public, et une fois installés on sent dans leurs regards une certaine tension. Avant qu’ils ne commencent à jouer, le réalisateur nous ramène quelques semaines auparavant où lors de la première répétition pour la nouvelle saison, le violoncelliste qui est un peu plus âgé que les autres, s’aperçoit qu’il a un problème pour suivre ses camarades. Après consultation de son médecin et des examens approfondis, on lui diagnostique un début de maladie de Parkinson. Le film s’ingénie à suivre la fissure que provoque ce coup de tonnerre au sein du quatuor, et qui peu à peu se répand sous différentes formes dans un New-York enneigé d’une grande beauté, … mais jusqu’où ira-t’elle ?

 

 

 Le quatuor – Un film de Yaron Zilberman avec Philip Seymour Hoffman, Christopher Walken, Catherine Keener, Mark Ivanir, Imogen Poots, …

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article