Un jazz à déguster sans modération

Publié le par michelmonsay

folderco 

Cette chanteuse américaine de 43 ans a un réel attachement pour la France, de par son grand-père russe qui lui a transmis le goût de la culture française, et notre pays le lui a toujours bien rendu depuis son 1er album en 1997. Elle sort aujourd’hui enfin un enregistrement en concert, capté en mai dernier à La Cigale de Paris, où son talent et celui de ses musiciens prend toute sa mesure. A travers 13 morceaux chantés en anglais mais aussi en français et en portugais, Stacey Kent nous embarque à bord d’un très beau voyage émotionnel où sa voix délicate d’éternelle jeune fille fait merveille. Apportant une incroyable fraîcheur au jazz vocal où bon nombre de ses collègues provoquent l’ennui, elle chante à la fois avec sensibilité, malice, gourmandise, sensualité et une technique irréprochable. Elle est entourée d’un excellent quartet dont son mari saxophoniste à la très belle sonorité de velours, d’un pianiste, d’un contrebassiste et d’un batteur, l’ensemble produisant un jazz subtil et inventif. Incontestablement, l’une des toutes meilleures chanteuses du moment.

 

 Stacey Kent – Dreamer in concert – Blue Note Emi – 1 CD : 16,99 €.

 

Publié dans Disques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 15/02/2012 13:26

Bonjour,
Une ambiance de deux heures du matin...en tête à tête....
Bonne journée
@ plus

michelmonsay 15/02/2012 15:02



Bonjour,


Oui il est vrai qu'il y a une ambiance suave et feutrée très agréable, mais pas que cela lorsque l'on écoute le disque entièrement, c'est aussi un jazz entraînant de très belle facture.