Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 07:47

IMAGES-2-3408.jpg

Vice-présidente du Mouvement démocrate et secrétaire générale du Parti démocrate européen, Marielle de Sarnez est députée européenne depuis 1999 et brigue à 63 ans un 4ème mandat. Elle sera tête de liste en Ile-de-France pour l’Alternative, alliance de l’UDI et du Modem, aux élections européennes.

 

Quels sont vos ambitions pour l'Europe ?

Marielle de Sarnez - L’enjeu pour l’Europe, pour nos pays, est de défendre un modèle de société unique au monde. C’est par exemple le combat pour un modèle agricole fondé sur l’exploitation familiale. Ce modèle est aujourd’hui menacé mais sa défense ne peut se concevoir sans une Europe agricole solide et cohérente. C’est vrai aussi dans les domaines du commerce mondial. Il n’existe aucune autre chance d’y parvenir. Ceux qui prétendent le contraire nous entraînent vers les plus grands risques. Mais il y a une grande question : que l’Europe devienne compréhensible par les citoyens et démocratiquement accessible.

                                               

Que proposez-vous pour une gouvernance efficace et simplifiée, et la relance économique des États membres ?

M.d.S. - Pour nous cette question de la participation rendue enfin possible des citoyens à la décision européenne est la question clé. L’opacité de l’Europe provient d’abord de la complexité de ses institutions et du fait que ses dirigeants sont inconnus des citoyens. Que faut-il faire ? Exactement le contraire. L’idéal serait l’élection directe d’un ou des responsables de l’UE, mais au moins faut-il que le président de l’Union tienne son pouvoir d’un processus démocratique qui associe les parlements nationaux au parlement européen. Quant à la relance économique, il est très important que la zone € se dote d’une capacité de décision politique autonome, et qu’elle fixe comme objectif son harmonisation sociale et fiscale.

 

Quelle place pour l'Europe notamment agricole dans un monde avec 9 milliards de bouches à nourrir ?

M.d.S. - Il y a deux impératifs. Celui de la garantie de la sécurité alimentaire en termes quantitatifs et qualitatifs pour les peuples européens, et que l’Europe participe à une garantie d’alimentation pour l’ensemble des peuples de la planète. Nous avons la chance d’être parmi les pays qui ont les terres les plus fertiles et le savoir faire agricole le plus évolué. Nous ne devons reculer sur aucun de ces sujets : préservation attentive des surfaces agricoles et capacités techniques. Nous croyons fermement que notre modèle français d’exploitations à taille humaine nous met en situation de défendre ces objectifs : sécurité alimentaire, qualité des aliments et capacité exportatrice. Il existe une condition à sa défense et à son développement, que les productions agricoles soient enfin payées à leur juste prix.

 

Etes-vous favorable à la poursuite de l'élargissement et pourquoi ?

M.d.S. - Non. L’élargissement sans l’approfondissement que nous réclamions a en partie grippé l’Europe. Dans le domaine agricole par exemple nous avons laissé se développer les distorsions en termes environnementaux et sociaux. Il suffit de voir comment les différences de salaires entre Allemagne et France ont mis à mal toute la filière animale. Cela ne peut pas, et ne doit pas durer. Plutôt que de continuer d’élargir, il faut donc approfondir notre Union. Et faire converger nos systèmes fiscaux et sociaux, pour mettre fin aux dumpings.

 

Eléments biographiques

Engagée très jeune en politique pour soutenir la candidature de Valéry Giscard-d'Estaing à l’élection présidentielle de 1974, Marielle de Sarnez participe à la fondation de l’UDF en 1978. Elle a notamment travaillé auprès de Jean Lecanuet, Simone Veil et Raymond Barre. En 1989, elle est nommée secrétaire générale des États généraux de l'opposition puis devient l'adjointe du secrétaire général de l’UDF François Bayrou. Lorsque ce dernier devient ministre de l’Éducation nationale, elle assume la direction de son cabinet.  Elle est l’auteur du Petit dictionnaire pour faire aimer l'Europe paru en 2009 aux éditions Grasset.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Culture, politique et photos
  • Culture, politique et photos
  • : Chroniques culturelles (Films, DVD, disques, livres), interviews politiques et sociétales, portraits de personnalités, photos
  • Contact

Profil

  • Michel Monsay
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien

Recherche

Catégories

Liens