Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A sa hauteur

Publié le par Michel Monsay

A sa hauteur

Publié dans Photos

Partager cet article
Repost0

Apprenti jardinier

Publié le par Michel Monsay

Apprenti jardinier

Publié dans Photos

Partager cet article
Repost0

Arcades

Publié le par Michel Monsay

Arcades

Publié dans Photos

Partager cet article
Repost0

Joli téléfilm sur le déterminisme social

Publié le par Michel Monsay

Joli téléfilm sur le déterminisme social

Cette fiction très touchante montre sans pathos ni misérabilisme les difficultés rencontrées par celles et ceux qu’on appelle transfuges de classe, le combat qu’il leur faut mener avec soi-même et contre leur entourage.  Dans un monde où l'origine sociale prime encore trop souvent sur le mérite, ce téléfilm réaliste et sensible, au plus proche de ses personnages, interroge le système de l'égalité des chances et les moyens mis en œuvre pour aider les jeunes à prendre leur destin en main, où la réussite de quelques-uns dépend souvent d'une volonté collective de croire en un avenir meilleur. Ce récit initiatique très sobre, tout en subtilité et en délicatesse, suit avec pudeur le parcours de ses héroïnes. Entre obstacles et revers, la lumière et l'espoir ne sont jamais loin, ce qui donne à la fiction toute sa force, d'autant que les jeunes comédiennes sont très justes, de même que Déborah François dans le rôle d'une CPE très investie dans sa mission. Ce téléfilm est aussi, à travers le personnage de la mère de l'héroïne, un hommage à toutes ces femmes qui osent défier le patriarcat.

Pour voir Les héritières, c'est ici ou sur l'application Arte de votre télé.

Publié dans replay

Partager cet article
Repost0

Jouer avec le feu

Publié le par Michel Monsay

Jouer avec le feu

Publié dans Photos

Partager cet article
Repost0

Egon Schiele à la folie

Publié le par Michel Monsay

Génie tourmenté de la peinture expressionniste, l'autrichien Egon Schiele fut un observateur implacable de la société austro-hongroise du début du XXe siècle. Face à des mœurs sévères et hypocrites, il expose la nudité crue, bien loin des représentations académiques. D'une incroyable modernité, ses tableaux fascinent.

Egon Schiele à la folie
Partager cet article
Repost0

Un roman tendre et intelligent sur notre époque

Publié le par Michel Monsay

Un roman tendre et intelligent sur notre époque

En mettant en scène un jeune assistant parlementaire et une hackeuse, Alice Zeniter interroge différentes facettes de l’engagement politique dans une France en crise. Dans ce grand roman de l'engagement, elle met en scène une génération face à un monde violent et essoufflé, une génération qui cherche, avec de modestes moyens mais une contagieuse obstination, à en redessiner les contours. L'auteure s'empare intelligemment de nos existences contemporaines qu'elle transfigure en autant de romans marquants, "L'art de perdre" avait beaucoup fait parler de lui il y a quatre ans, sur ce que signifie aujourd'hui faire de la politique. Chacun à sa façon, les personnages de cette histoire prenante cherchent comment défendre une démocratie en panne de valeurs. Formidablement documenté et pédagogique, en plus d'être remarquablement construit et romanesque, le propos d'Alice Zeniter est courageux. Renouer avec une littérature engagée plus forcément à la mode, et faire rayonner une conscience collective, est un pari audacieux qu'elle élabore avec succès. Dans cette fascinante plongée au cœur du pouvoir et d'Internet, la romancière nous invite à aller regarder la vie d'un peu plus près, à la manière d'un Robert Capa, dont il est question dans ce roman, qui ausculte les événements du présent (Gilets jaunes, Anonymous sur Internet, ...) sans le recul pour les analyser, avec la peur de se fourvoyer en les accompagnant ou la tentation d'en rester spectateur. Passionnant.

Publié dans Livres

Partager cet article
Repost0

Je crois que je vais en louer une moi ausi !

Publié le par Michel Monsay

Je crois que je vais en louer une moi ausi !

Publié dans Chroniques

Partager cet article
Repost0

L'irrésistible touche Nakache Toledano

Publié le par Michel Monsay

L'irrésistible touche Nakache Toledano

Olivier Nakache et Eric Toledano sont devenus au fil des années les rois de la comédie à la française, riche de sens avec un arrière-plan social toujours très bien vu, ils savent mieux que personne traiter des sujets graves avec légèreté.

Revoyons pour le plaisir une scène de "Intouchables" ici

Publié dans Chroniques

Partager cet article
Repost0

Délicieuse comédie estivale

Publié le par Michel Monsay

Délicieuse comédie estivale

A la suite des bouleversements induits par la pandémie, c’est à la télévision qu’on découvre finalement ce très joli film de Guillaume Brac, qui devrait néanmoins sortir en salles au mois de juillet. Le cinéaste de 44 ans a une poignée de films à son actif, dont "Un monde sans femmes", et son univers est un mélange d'Eric Rohmer, Pascal Thomas et Jacques Rozier. Il y a une insouciance loufoque, une finesse de touche, un laisser-filer sentimental, une pulsation de la vie qui va, une sensation de brise dans les narines, un goût de la divagation, de la tendresse, de la liberté, qui font de ce film un petit miracle, une bulle de fraîcheur qui nous donne le sourire et nous touche. Les jeunes acteurs, élèves au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, sont particulièrement convaincants, notamment Ana Blagojevic, Salif Cissé et Edouard Sulpice. Le cinéaste aborde la diversité et le rapport de classe avec une remarquable intelligence, un naturel confondant, autorisant ainsi le spectateur à s’en ficher comme de l’an quarante. La seule couleur qui vaille ici est celle du sentiment. Une belle réussite.

A voir ici ou sur l'application Arte de votre télé ou normalement en juillet au cinéma.

Publié dans replay

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>