Femme, vie, liberté

Publié le par Michel Monsay

Femme, vie, liberté

Une image bouleversante. La fille d’une des 83 victimes des protestations en Iran (Minou Majidi) s’est rendue sur la tombe de sa mère, la tête rasée et ses cheveux dans la main. Depuis la mort de Mahsa Amini le 16 septembre, une jeune femme de 22 ans morte pour une mèche qui dépassait de son voile, le soulèvement des femmes mais aussi des hommes partout en Iran ne faiblit pas et il est très difficile de prédire la suite de cette révolte, car la répression continue, le pouvoir ne reculant devant aucun meurtre. Parallèlement, il y a des manifestations prévues ce week-end dans 70 villes à travers le monde pour exhorter les pays occidentaux à sortir de leur mutisme et à refuser de laisser le peuple iranien se faire réduire au silence. L’ampleur des crimes est telle qu’il faut une pression internationale plus forte sur le régime. « La neutralité aide l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté. » Elie Wiesel

Très belle Une de Libération de lundi dernier.

Femme, vie, liberté

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
W
Il s'agit en effet d'un geste très fort, qui ne peut laisser indifférent. Amnesty international se mobilise face à cette situation, mais il y a sans doute encore bien d'autres façons d'aider, en sensibilisant comme vous le faites par exemple. merci.
Répondre
M
Merci pour votre commentaire.