Une fiction âpre et salutaire sur un sujet tabou

Publié le par Michel Monsay

Une fiction âpre et salutaire sur un sujet tabou

Avec ce personnage enfermé dans son armure de virilité, ce téléfilm s’empare ambitieusement d’une situation douloureuse et taboue. Du viol à la violence du déni, de la honte sociale à la souffrance intime, le parcours de l’homme abîmé est accompagné par une mise en scène attentive du réalisateur Philippe Triboit, une référence de la fiction télé, et trouve une résonance impressionnante dans l’interprétation de Yannick Choirat. À chaque étape, c’est aussi l’identité masculine qui est questionnée, de façon très vivante, à travers les relations du personnage principal avec sa femme, sa fille, son fils, son propre père. À travers aussi une histoire émouvante, celle d'une mue forcée mais nécessaire d’un battant en victime, revendiquant le droit de dénoncer son agresseur. Les enjeux ne manquent pas dans cette confrontation entre le Mâle, institution vieillissante, et les bouleversements d’une société en mouvement. Ce téléfilm, récompensé dans plusieurs festivals de fictions télé, traite de manière subtile un sujet délicat et difficilement audible dans le contexte #metoo des violences sexuelles faites aux femmes. Ce qui explique probablement sa première diffusion environ quatre ans après son tournage. La notion de virilité est clairement remise en question dans cette fiction autant touchante que dérangeante, et il serait temps que les hommes évacuent tous les comportements toxiques qui vont avec.

Un homme abîmé est à voir ici ou sur le replay de France 2 ou l'application France.Tv

Publié dans replay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article