Une minisérie diablement efficace

Publié le par Michel Monsay

Une minisérie diablement efficace

Mêlant géopolitique, espionnage et aventure intime, l'intrigue de cette minisérie de six épisodes tient en haleine de bout en bout. Régulièrement, la BBC nous offre d'excellents thrillers, comme "Bodyguard" il y a un peu plus d'un an, et ce "Vigil" est une magistrale leçon de suspense qui se déroule en partie dans l'univers oppressant d'un sous-marin. La réalisation met judicieusement l'accent sur cette tension propre à l'espace exigu, au confinement, à l'aspect anxiogène du décor. L'enquête policière qui est au centre de cette série, outre les nombreux rebondissements, a l'originalité d'être menée par deux femmes, une sous l'eau et l'autre sur terre, sans quasiment pouvoir communiquer, mettant ainsi le spectateur en position de glaner les informations de part et d'autre pour reconstituer le puzzle. Les deux comédiennes, ainsi que l'ensemble de la distribution, sont très convaincantes et participent pleinement à la réussite de cette minisérie, dont la construction mêle habilement les avancées de l'enquête avec des flashbacks sur la vie des deux inspectrices. Menée tambour battant, "Vigil" donne aussi à voir la vie très particulière et pour le moins stressante de ces hommes et quelques femmes à bord de ces sous-marins nucléaires, et nous passionne avec ses différentes intrigues, notamment l'escalade des enjeux géopolitiques en arrière-plan qui monte crescendo, mais aussi les différents scandales qui ont secoué la marine britannique.

Vigil est à voir ici ou sur l’application Arte de votre télé.

Publié dans replay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article