Un rock joyeux, indolent et décalé

Publié le par Michel Monsay

Un rock joyeux, indolent et décalé

Une intro basse-batterie parfaite, un refrain martelé tout du long et le petit air fripon de Rhian Teasdale et Hester Chambers, les deux guitaristes chanteuses, voilà la recette simplissime qui a permis au groupe anglais Wet Leg d’écrire l’un des morceaux les plus irrésistibles de l’année. À confirmer avec un premier album prévu en avril 2022. Avec un dispositif sonore minimal (basse, batterie, guitare), leur tout premier single : Chaise Longue, est un bijou d’ironie grinçante et un véritable manifeste pour le droit à la paresse. Accompagné d'un clip à l'humour décalé, façon La petite maison dans la prairie, ce morceau a fait de ces deux jeunes femmes originaires de l’île de Wight la sensation rock du moment.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article