Profondément choqué

Publié le par Michel Monsay

Profondément choqué

Une tristesse infinie en apprenant la mort à 37 ans de Gaspard Ulliel, cet acteur discret, subtil et sensible qui nous avait tant impressionné dans le "Saint-Laurent" de Bertrand Bonello, pour lequel il aurait dû avoir le César du meilleur acteur ou dans le film de Xavier Dolan, "Juste la fin du monde", où cette fois il l'avait remporté, mais aussi en Duc de Guise dans "La princesse de Montpensier" ou plus jeune dans "Les égarés" d'André Téchiné et dans "Un long dimanche de fiançailles", pour ne citer qu'eux. Sa présence magnétique, son jeu tout en retenue, sa voix envoûtante vont nous manquer terriblement.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article