Un magnifique spectacle de haute voltige d'une grande poésie

Publié le par Michel Monsay

Un magnifique spectacle de haute voltige d'une grande poésie

Depuis plus de 15 ans, la Compagnie XY se réinvente à chaque projet et revendique avec ferveur un système de travail horizontal où le collectif est placé au centre de ses processus de création et de sa philosophie. Souhaitant confronter leurs pratiques acrobatiques à d’autres regards et sensibilités, chaque nouvelle pièce est l’occasion pour cette équipe de haut vol de collaborer avec des invités aux parcours artistiques complémentaires. Leur dernière création Möbius invite le chorégraphe Rachid Ouramdane, directeur de Chaillot, Théâtre national de la danse, et explore les possibilités de la figure acrobatique académique sous l’angle d’une déconstruction poétisée. Ils sont dix-neuf acrobates, experts en portés, toujours main dans la main, épaule contre épaule, tête contre tête, ils ne touchent presque pas terre et enchaînent les figures d'un spectacle en forme de grand mouvement acrobatique collectif aux architectures mobiles et aux sculptures vivantes les plus époustouflantes. La précision des figures acrobatiques est ici une obligation, même si elle n'entrave jamais la poésie du résultat. Les interprètes proposent une autre expérience de la chute, d’une tour à quatre, ils font un effondrement d’une grande beauté, quand d’autres corps viennent soutenir la descente dans un continuum qui suspend le temps. Le déclin et l’effet domino deviennent des principes chorégraphiques, des vagues se forment, la fluidité et la virtuosité des gestes nous fascinent. Un peu plus d'une heure durant, les dix-neuf acrobates échappent aux contraintes de la gravité pour offrir un spectacle qui procure de l'émerveillement dans les yeux du public, qui à la fin se lève pour les acclamer avec une rare spontanéité.

A voir jusqu'au 28 novembre à l'Espace Chapiteaux de La Villette.

Publié dans Spectacles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article