Un faux biopic lumineux au parfait dosage entre humour, tendresse et admiration

Publié le par Michel Monsay

Un faux biopic lumineux au parfait dosage entre humour, tendresse et admiration

L'actrice et réalisatrice Valérie Lemercier revisite la vie et la carrière d'une certaine Céline Dion, dans un film libre et enchanteur, aux antipodes des conventions du biopic. Dans « Aline », elle s'amuse et nous amuse en dépeignant certains aspects ridicules de la vraie Céline Dion, sa passion pour le kitsch, son mauvais goût à toute épreuve, son ego surdimensionné, mais elle dresse avant tout un portrait amoureux de son modèle avec beaucoup de sincérité. Un modèle dont elle apprécie les chansons et la personnalité, bien plus secrète et énigmatique que ne le prétend la légende people. Drôle et émouvant, délirant et respectueux, le film jongle habilement avec les paradoxes. Il donne l'occasion à l'actrice Valérie Lemercier, de s'en donner à cœur joie puisque, par la grâce des effets spéciaux, elle incarne Aline à tous les âges de sa vie, y compris enfant, et cela nous rappelle son irrésistible séquence de l'école des fans avec Jacques Martin. Au-delà de cette belle idée, elle trouve ici son plus beau rôle et on ne peut que saluer sa performance physique, émotionnelle et sa fantaisie. Une mention particulière à l'exceptionnelle prouesse vocale de Victoria Sio, chanteuse remarquée notamment dans la comédie musicale "Le roi soleil", qui prête sa voix à Valérie Lemercier pour les parties chantées. Le film est tout entier traversé par une fougue, une vitalité, une passion pour ses personnages et ses formidables acteurs québecois, qui vous entraînent dans un tourbillon joyeux. Valérie Lemercier, adepte du pas de côté qui la rend si singulière, a une passion pour les décalages en tout genre, et ça se confirme ici avec ce faux biopic, qui est le film le plus inspiré et convaincant de sa carrière. Que l'on apprécie ou pas Céline Dion, impossible de ne pas céder au charme d'Aline Dieu et au pari ambitieux et réussi de Valérie Lemercier.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article