Un trait de génie

Publié le par Michel Monsay

Un trait de génie

Pour la première fois, la maison Dior ouvre ses archives et dévoile un trésor incommensurable devant l’œil de la caméra de l'excellent Loïc Prigent. De 1947 à 1957, Christian Dior a dicté la mode et complètement transformé la silhouette féminine. De cette époque, il reste bien sûr des pièces, mais surtout des dessins que les artisans de Dior consultent encore pour les créations d’aujourd’hui. Ces magnifiques croquis, certains connus et d'autres inédits, se retrouvent dans cet émouvant documentaire. Loïc Prigent, de sa voix si reconnaissable, retrace ici l’histoire du couturier au travers de ses esquisses, des premiers chapeaux qu’il a dessinés dans les années 1930 aux robes du New Look qui l’ont rendu si célèbre. Dans ces archives auxquelles le documentariste a eu accès, on trouve les dessins de chacune des deux collections de mode livrées chaque saison par le couturier, de 1947 à sa mort, mais aussi des esquisses et des projets qu’il croquait d’un trait sûr et inspiré sur le support qui lui tombait sous la main. Entreposés dans un bunker à une adresse tenue secrète, ces documents précieux sont montrés à des historiens de la mode, des journalistes, à l’une des biographes du couturier, aux archivistes de la maison et à quelques unes de ses collaboratrices comme Odile Kern, son mannequin fétiche, et la pétulante Anne-Marie Gossot, 93 ans, qui fut sa première d’atelier. Grâce à des anecdotes d’atelier, une analyse précise de chaque coup de crayon et des témoignages de ceux qui ont côtoyé l’artiste de près, nous nous rapprochons un peu plus du génie de Dior. 

A voir ici ou sur le replay d'Arte ou sur l'application d'Arte sur votre télé.

Publié dans replay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article