De la joie pour conjurer la tristesse ambiante

Publié le par Michel Monsay

De la joie pour conjurer la tristesse ambiante

Pour présenter les révélations des Césars 2021, la cinéaste Yolande Zauberman a réalisé un très joli clip où elle a souhaité filmer la joie des jeunes comédiens dans une séquence dansée sur la musique orientale de "Douce France" chantée par Rachid Taha. Outre le bonheur infini d'entendre cet artiste que l'on aimait tant et de voir en fond le clip réalisé à l’époque par Cyril Collard, l'euphorie et l'insouciance communicative de ces jeunes gens fait un bien fou. Yolande Zauberman, César du meilleur documentaire l'année dernière pour M, a su capter dans cette ambiance festive l'émotion, l'intensité et la beauté de cette jeunesse rayonnante. Filmés devant l'Institut du monde arabe, ces jeunes actrices et acteurs, qui incarnent le renouveau du cinéma, se livrent sans retenue et nous donnent envie de les voir incarner des rôles sur les écrans des salles qui nous manquent douloureusement.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article