Trouvailles du confinement

Publié le par Michel Monsay

En attendant la réouverture du plus grand musée du monde, qui profite de la fermeture forcée pour restaurer œuvres et lieux, revoyons ce très beau clip de Beyoncé et Jay Z tourné en 2018 dans et autour du Louvre. Visuellement très réussie, cette vidéo oscille entre mégalomanie, hommage aux chefs-d’œuvre du musée et triomphe de la culture noire, avec des magnifiques séquences de danse chorégraphiées par Sidi Larbi Cherkaoui. Après avoir tourné ce clip dans le plus grand secret, Jay-Z et Beyoncé ont inspiré un parcours thématique suivant leurs traces. Au menu, dix-sept œuvres à retrouver dans le musée qui sont visibles dans le clip. Vue déjà plus de 230 millions de fois, cette vidéo a aussi le mérite de contribuer à amener au Louvre un nouveau public, pas toujours habitué à fréquenter les galeries d'art.

Le génial graffeur anonyme nommé Banksy a encore frappé avec ce dessin réalisé à Bristol en Angleterre, où une vieille dame sans masque éternue si fort qu'elle en perd son sac à main, sa canne et son dentier. Le street artiste a joué avec l’illusion d’optique offerte par la rue : le spasme de cette petite dame semble si violent que, vu d’un certain angle, il en renverse les maisons de la rue. Comme toujours on adore ses œuvres pour leurs qualités artistiques, leur humour ou leur portée politique.

Trouvailles du confinement

Soulcié résume bien la startégie du gouvernement !

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article