Thomas Ruyant ou le fascinant quotidien d'un navigateur

Publié le par Michel Monsay

Thomas Ruyant ou le fascinant quotidien d'un navigateur

J'ai toujours eu une grande admiration pour ces marins qui se lancent seul sur leur voilier pour faire le tour du monde sans escale ni assistance. Parmi toutes les tâches que doivent accomplir ces hommes et ces femmes exceptionnels, il y a les réparations de matériel comme celle qu'a dû effectuer Thomas Ruyant, l'actuel second du Vendée Globe, obligé d'escalader les 28 mètres du mât de son voilier pour réinstaller des cordages lui permettant d'envoyer ses grandes voiles. Cette séance de grimpette que tous les marins redoutent, le nordiste de 39 ans s'y est repris à deux fois pour l'effectuer, en raison de l'état de la mer, mais cette montée et descente périlleuse avec les mouvements du bateau étaient indispensables avant les mers du Sud. Voici trois petites vidéos qui donnent un aperçu de la vie à bord de ces magnifiques voiliers monocoques de 18 mètres de long filant sur les océans, et du quotidien de ces navigateurs durant deux mois et demi.

A voir ici et ci-dessous.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article