Marina Rollman

Publié le par Michel Monsay

Marina Rollman

France Inter est depuis longtemps un vivier intarissable d'humoristes, de Pierre Desproges à Stéphane Guillon en passant par François Morel pour ne citer qu'eux. Cela fait trois ans que la suissesse Marina Rollman en fait également partie, en délivrant régulièrement une chronique piquante et intelligente qui interpelle sur des faits de société ou nos comportements quotidiens. Dans celle que je vous propose de regarder, elle dynamite les préjugés et les injonctions paternalistes autour du sexe, du métier de prostituée et du mot "pute". C'est un régal de drôlerie qui en dit long sur tous les clichés existant sur ces sujets. Son humour revigorant s'appuie sur des textes écrits avec finesse, malice et justesse, qui font mouche et sensibilisent le grand public sur des thèmes tabous ou délicats. France Inter, première radio française en termes d'audience, montre la voie, avec ses humoristes impertinents qui croquent les travers de notre société, à ce que doit être un média de service public, leurs collègues de la télévision devraient en prendre de la graine ...

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article