Des images inoubliables dans l'objectif

Publié le par Michel Monsay

Des images inoubliables dans l'objectif

Tout d'abord, un hommage au grand photographe humaniste Bruno Barbey qui vient de mourir à l'âge de 79 ans. Membre de l'Académie des Beaux-arts, il a intégré la prestigieuse agence Magnum à 25 ans, il en a même été président. Durant toute sa carrière, ce franco-suisse né au Maroc a réalisé des reportages dans le monde entier sur quelques uns des plus grands événements des 50 dernières années, guerres, conflits, famines, mais aussi de magnifiques études en profondeur dans plusieurs pays, comme un travail de mémoire. Le scoop ne l'intéressait pas, il cherchait plutôt à capter l'esprit du lieu et des gens qu'il photographiait. Publiées dans les plus grands magazines en France comme à l'international, ses photos sont réunies également dans une trentaine de livres, ont fait l'objet de plusieurs expositions et figurent dans les collections de nombreux musées à travers la planète. Voici un petit échantillon :

Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif
Des images inoubliables dans l'objectif

Puis un très beau montage de 4 minutes de petites séquences tirées des 13 films de l'un des plus grands créateurs de l'histoire du cinéma, Stanley Kubrick, qui donne un aperçu de son immense talent à travers des cadrages sublimes et des images inoubliables. Le tout sur la fascinante valse n°2 de Chostakovitch que Kubrick avait utilisée dans son dernier film, "Eyes wide shut". Pardonnez les superlatifs mais avec lui il est difficile de ne pas être admiratif. Je vous conseille de le regarder en mode plein écran.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article