Vice

Publié le par Michel Monsay

Vice

Drôle et effrayant, ce film décortique la dérive ultraconservatrice et autoritaire qu'un homme grossier, limité et opportuniste a fait prendre aux Etats-Unis, profitant du chaos du 11 septembre 2001 et de l’incompétence du président Bush. Cet homme, le vice-président Dick Cheney, que le grand public connaît peu vu qu'il est resté dans l'ombre la plupart du temps, est certainement responsable à long terme de l'avènement de Trump mais au moment de son règne en sous-main, de milliers de morts et d'avoir orienté son pays vers ce qu'il a de plus laid. Loin du biopic traditionnel, le cinéaste Adam McKay propose un film à charge à la fois documenté et sarcastique, qui bouscule les codes de l'exercice pour nous faire découvrir comment cet arriviste dangereux, avec sa femme qui ne l'était pas moins, a réussi à s'emparer du pouvoir en toute légalité. Le résultat fait froid dans le dos. Les comédiens sont tous remarquables de justesse et contribuent au-delà de leur performance à l'impact du film, un réquisitoire implacable qui donne la nausée, notamment grâce aux performances impressionnantes de Christian Bale et Amy Adams. Monté sur un rythme effréné, "Vice" démontre que Hollywood est encore capable de produire des films politiques digne de ce nom, avec un humour au vitriol qui dénonce avec force la manipulation et le mensonge dont cet homme s'est servi, mais aussi une Amérique qui fait peur. A méditer.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article