Fascinante plongée dans une société pervertie

Publié le par Michel Monsay

Fascinante plongée dans une société pervertie

Incontestablement l’une des plus belles découvertes de l’année, ce superbe polar très noir est l’œuvre d’un suédois d’origine égyptienne de 45 ans, artiste complet qui est passé par le street art, le documentaire, les clips musicaux et le film d’animation. Si dès le titre on pense à James Ellroy, ce n’est pas un hasard tant l’univers poisseux et corrompu des romans de l’auteur américain se retrouve dans cette intrigue. On est frappé par la beauté esthétique du film, l’atmosphère sonore et visuelle qu’a su créer le réalisateur avec les lumières de la nuit urbaine, le fourmillement des rues du Caire, même si le tournage a dû avoir lieu à Casablanca pour des raisons de censure. Au-delà de cet aspect fascinant, le cinéaste a eu la bonne idée de situer son histoire à l’aube du printemps arabe avec les premières manifestations sur la place Tahrir en janvier 2011. Cela ajoute une tension dramatique et donne encore plus de sens au constat qu’il délivre sur ce pays gangréné par la corruption à tous les niveaux, avec ces puissants qui se croient au-dessus des lois. L’acteur principal, Fares Fares, donne une interprétation digne des plus grands inspecteurs de polars hollywoodiens ou français avec une touche orientale du meilleur effet. On le découvre au début du film dans ses petits arrangements quotidiens avec le gardien de l’immeuble où il vit, puis dans un cyber café où un collègue lui explique Facebook avant d’aller faire un tour en voiture dans la nuit du Caire pour récupérer les bakchichs que lui versent trafiquants et commerçants de toutes sortes. Au même moment, une jeune femme de ménage soudanaise est témoin dans un grand hôtel du meurtre d’une chanteuse sur lequel l’inspecteur va enquêter. Récompensé dans des festivals, ce film, tout aussi captivant par son rythme et ses rebondissements qu’envoûtant par ses ambiances, nous passionne également par la collusion de l’intrigue avec la révolution qui commence à gronder, révélant la nature profonde de ce pays et le chemin à parcourir pour sortir de cette corruption généralisée.

                                                                                              

Le Caire confidentiel - Un film de Tarik Saleh avec Fares Fares, Mohamed Yousry, Mari Malek, … - Memento films - 1 DVD : 19,90 €.

Publié dans DVD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article