Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 07:04
Avant qu’il ne soit trop tard

Le Festival de Cannes 2015 restera un souvenir exceptionnel pour Emmanuelle Bercot, actrice et réalisatrice de 47 ans, avec son superbe film « La tête haute » en ouverture du festival en lieu et place des grosses productions habituelles, et un prix d’interprétation pour son rôle dans le film de Maïwenn. Nous avions déjà été séduits par « Backstage » en 2005, puis il y a deux ans par « Elle s’en va » où Catherine Deneuve montrait encore une nouvelle facette de son talent, mais la cinéaste nous impressionne cette fois-ci avec un film percutant et émouvant, qui nous prend aux tripes dès les premières images. La grande Catherine est de nouveau au générique où elle campe magistralement une juge pour enfants. Les autres interprètes ne sont pas en reste, notamment un jeune inconnu qui tient le rôle principal en jouant à la perfection une rage profonde souvent incontrôlable ancrée en lui, mêlée à un besoin d’amour viscéral qu’il ne peut laisser paraître. Dans la veine d’un cinéma social qui nous offre quelquefois des œuvres majeures reflétant au plus près une réalité contemporaine, Emmanuelle Bercot filme sans concession mais avec sensibilité une adolescence marginale, délinquante, au banc de la société, tout en rendant hommage aux éducateurs et magistrats qui font tout leur possible pour sauver ces jeunes avant qu’il ne soit trop tard. Le film démarre dans le bureau d’un juge pour enfants à Dunkerque, où une jeune mère avec ses deux fils est convoquée pour son ainé de 6 ans qui ne va plus à l’école. La femme excédée claque la porte et abandonne son fils après l’avoir traité de moins que rien et de boulet. Le petit, qui a suivi toute la scène avec un regard bouleversant, va être placé en centre d’accueil. Dix ans plus tard, même lieu même personnages, l’adolescent de 16 ans  vole des voitures et roule à tombeau ouvert dans son quartier avec sa mère et son petit frère qui exultent à l’arrière. Outre ses qualités artistiques, ce film donne à voir sous un angle différent loin des clichés et des stigmatisations habituels, ces gamins qui grandissent dans un contexte familial déplorable ou inexistant pour se transformer en boule de nerfs et de haine. Edifiant.

                                                                                                                   

La tête haute – Un film d’Emmanuelle Bercot avec Rod Paradot, Catherine Deneuve, Benoit Magimel, Sara Forestier, …

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Monsay - dans DVD
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Culture, politique et photos
  • Culture, politique et photos
  • : Chroniques culturelles (Films, DVD, disques, livres), interviews politiques et sociétales, portraits de personnalités, photos
  • Contact

Profil

  • Michel Monsay
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien

Recherche

Catégories

Liens