Un suspense sentimental fascinant

Publié le par Michel Monsay

Un suspense sentimental fascinant

Après nous avoir bouleversés avec son précédent film « Barbara », qui replongeait dans l’Allemagne de l’Est des années 1980 sans manichéisme, l’excellent cinéaste allemand Christian Petzold revisite une nouvelle fois les périodes sombres de l’Histoire de son pays.  Nous sommes cette fois au lendemain de la seconde guerre mondiale dans un Berlin en ruines, baignant dans une atmosphère sordide où certains tentent d’oublier l’horreur qu’ils ont vécue et d’autres de la nier. Le réalisateur a eu la bonne idée de reprendre le même couple de comédiens que dans Barbara, où ils étaient déjà remarquables de justesse et d’intensité retenue. Ils le sont tout autant dans une histoire diamétralement opposée en termes de rapport entre les personnages, avec une mention particulière à Nina Hoss dont la métamorphose progressive tout au long du film est impressionnante de maîtrise. On comprend en la regardant jouer les raisons qui poussent le cinéaste à ne pas s’en passer, il s’agit de leur 6ème film ensemble. Cette alchimie fonctionne dans les deux sens, l’actrice trouvant dans le cinéma de Christian Petzold, l’écrin idéal pour s’exprimer. Un cinéma d’une grande intelligence où la suggestion l’emporte sur la lourdeur, où l’Histoire que l’on sent très présente n’apparaît qu’en creux dans le récit troublant de Phoenix, et le résultat en est d’autant plus efficace. En juin 1945, deux femmes juives allemandes revenant à Berlin en voiture sont arrêtées par des soldats alliés pour contrôler leur identité. L’une d’elles a le visage recouvert de bandages après avoir survécu par miracle à Auschwitz. L’héritage de sa famille, dont elle est l’unique survivante, lui permet de se payer une opération de reconstruction faciale avec le soutien de sa meilleure amie, qui la ramène littéralement à la vie avec pour projet d’aller s’installer en Israël. Mais la survivante veut absolument essayer de retrouver son mari. Un scénario très subtil, une interprétation saisissante, une mise en scène d’une grande précision, font de ce mélodrame une œuvre puissante et marquante.

                                                                                                                 

Phoenix – Un film de Christian Petzold avec Nina Hoss, Ronald Zehrfeld, Nina, Kunzendorf, … - Diaphana vidéo – 1 DVD : 19,99 €.

Publié dans DVD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article