Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 07:12
Comédie douce amère à la délicieuse sauce indienne

Ce très beau premier film a enthousiasmé la Semaine de la critique au dernier Festival de Cannes, et suite à sa projection il a été vendu dans le monde entier en deux jours. Le réalisateur indien qui vit entre Bombay sa ville natale et New-York, montre avec beaucoup de talent dans cette fable épistolaire et culinaire, une autre facette du cinéma de son pays, loin de Bollywood. Si l’humour y est un ingrédient de base, le cinéaste ausculte avec finesse la société indienne entre évolution et tradition. Il nous emmène dès les premières images au cœur de Bombay et ses 12 millions d’habitants, cette ville au bord de l’asphyxie où les portes des trains bondés restent ouvertes en permanence. Sans jamais appuyer le trait, il donne à voir derrière cette histoire enthousiasmante, le quotidien des femmes hindous consacrée à servir leur mari et s’occuper de leurs enfants, mais aussi la solitude qui enveloppe les vies des hommes et femmes de ces villes dites modernes. La réalisation et l’interprétation sont à la fois justes, sensibles et plus proches du grand Satyajit Ray que des fadaises de l’industrie du cinéma indien. Après avoir aidé sa fille à s’habiller et lui avoir donné ses recommandations pour la journée d’école, une femme s’affaire en cuisine dans la préparation du panier-repas de son mari. Afin de le reconquérir, elle lui mitonne de nouvelles recettes avec les conseils éclairés de sa voisine. A la hâte, elle met ses différents plats savoureux dans 4 récipients empilés et rangés dans une housse, qu’elle confie au livreur censé l’apporter au mari. Sous l’angle de cette tradition vieille de 120 ans des panier-repas à Bombay, avec son gigantesque service de livraison, 5000 livreurs pour 175 000 repas, ce jeune cinéaste à suivre nous régale dès son premier film tout à la fois léger, délicat et profond.

 

                                                                                                                      

The lunchbox – Un film de Ritesh Batra avec Irrfan Khan, Nimrat Kaur, Nawazuddin Siddiqui, … - Blaq out – 1 DVD : 19,99 €.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Monsay - dans DVD
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Culture, politique et photos
  • Culture, politique et photos
  • : Chroniques culturelles (Films, DVD, disques, livres), interviews politiques et sociétales, portraits de personnalités, photos
  • Contact

Profil

  • Michel Monsay
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien
  • Journaliste pigiste et photographe de reportage après avoir été comédien

Recherche

Catégories

Liens